Le monde du design est comme le monde de la mode : rien n’est détruit, tout est réinventé.

L’approche resimercial du monde du bureau s’inscrit dans cette philosophie, en redécouvrant dans une clé post-lockdown une tendance qui était déjà apparue dans les magazines de design en 2018.

Que signifie “résimercial” ? C’est une simple syntaxe, un mélange des mots résidentiel et commercial.

Cette philosophie de conception a pour leitmotiv l’inclusion d’éléments habituellement considérés comme domestiques dans les contextes de travail, les rendant plus confortables, informels et attentifs au bien-être des personnes ; mais sans perdre de vue le professionnalisme de l’environnement.

2021 et le design résimercial

L’année 2020 a été difficile pour tout le monde : le confinement, la peur de rentrer au bureau, la difficulté de partager des espaces communs avec des collègues.

Pendant de nombreux mois, pour la plupart d’entre nous, le travail s’est fait à domicile, avec le confort de la maison, dans un contexte non aseptisé : le confort du canapé pendant de longs appels téléphoniques, la possibilité d’ouvrir les fenêtres à volonté ou de passer d’une pièce à l’autre.

Le retour au bureau a permis de rétablir les relations sociales, mais certains ” privilèges ” du travail à distance font défaut.

Le design résimercial veut répondre à ce besoin, en recréant une atmosphère confortable et détendue dans le bureau, dans laquelle chacun peut (re)trouver son propre espace.

En quoi l’approche 2021 diffère-t-elle de l’approche pré-Covid ?

La nécessité de définir les environnements de travail en tenant compte de la distanciation sociale a conduit à la création d’aménagements qui suivent l’approche par activité (basée sur les domaines fonctionnels de l’entreprise) et le concept de troisième lieu, dont nous avons déjà parlé dans un article récent.

Le design résimercial qui a commencé à se manifester il y a quelques années, avant la pandémie, nous montre peut-être la nouvelle voie : adopter une conception du lieu de travail qui favorise à la fois la santé personnelle et une culture cohésive. Des bureaux plus accueillants qui encourageront la collaboration.

Le bureau open office existera toujours, mais il sera divisé en macro-environnements qui comprennent des espaces autres que les postes de travail et les salles de réunion traditionnels, tels que des salons, des bureaux chauffés et des zones de collaboration informelle.

La possibilité de se déplacer, tout au long de la journée pour trouver le bon espace pour différentes activités, encouragera les gens à se déplacer davantage et à interagir davantage avec l’écosystème de l’entreprise.

Les avantages des espaces conçus selon le style « résimercial »

Il n’existe pas d’études approfondies sur le sujet, mais une analyse empirique a révélé que les bureaux du design résimercial parviennent à promouvoir le bien-être psycho-physique de l’utilisateur.

Cela se traduit par une réduction du stress et des problèmes physiques, et par une augmentation conséquente de la productivité et de l’efficacité.

L’idée commune considère les jeunes employés comme de grands promoteurs du télétravail, mais ce n’est plus le cas : les nouvelles générations veulent un bureau physique, mais dynamique, attentif au bien-être et ayant une autonomie dans le choix des espaces de travail, qui seront multiples et différents au cours de la journée.

Il y a également un facteur attractif : les Millennials et la génération Z sont plus susceptibles d’accepter des offres d’emploi de la part d’entreprises au design informel, léger et convivial. L’approche résimercial devient donc un facteur central dans l’acquisition de nouveaux talents, notamment dans une perspective de croissance à long terme.

resimercial-sgabelli-karl-frezza

Les caractéristiques du design résimercial

L’objectif est de créer un “antidote au formalisme institutionnel” qui conserve le professionnalisme de l’environnement de travail mais améliore le confort et le bien-être de chacun.

Les matériaux, les couleurs et le mobilier choisis selon la conception résimercial incluent :

  1. Sièges confortables – L’ameublement doit comprendre des canapés et des fauteuils confortables où vous pouvez vous détendre ou travailler loin de votre bureau. Bénéficiez de l’utilisation de coussins supplémentaires.
  2. Des couleurs chaudes et douces, comme le rouge et le jaune, ou des palettes de couleurs pastel.
  3. Éclairage naturel et éclairage ambiant – Il convient d’éliminer les lumières vives ou aseptiques, au profit de grandes fenêtres qui laissent entrer la lumière naturelle, complétées par des lampes et des lustres qui peuvent créer un éclairage plus doux.
  4. Espaces flexibles – Les zones de collaboration doivent comporter des sièges et des tables faciles à déplacer pour créer de nouveaux groupes de travail de manière organique.
  5. Différenciation des zones – L’espace doit s’éloigner de l’espace ouvert classique, en montrant une distinction entre les zones de travail ; cela peut se faire par une couleur principale différente de l’environnement, une différenciation dans le sol ou des cloisons amovibles.
  6. Ameublement – L’environnement doit être enrichi de tapis, de lampes et – surtout – d’art.

D’autres points focaux, à intégrer dans les recommandations d’aménagement des bureaux :

Focus sur la variabilité. Le confort et le caractère sont les forces principales du design résimercial. Pour offrir des espaces qui s’adaptent aux multiples styles de travail des employés, il faut développer une “palette de lieux”, depuis les salles ouvertes qui facilitent la collaboration et la communication jusqu’aux espaces calmes où il est possible de se connecter et se plonger dans des projets.

Focus sur la durabilité. Un aspect à prendre en compte lors du choix des meubles est la fréquence, l’utilisation prolongée et les soins pas toujours aussi attentifs apportés par les différents employés ou visiteurs. Le concept résimercial conduit de nombreuses entreprises à proposer des lignes de meubles d’inspiration domestique mais d’excellente qualité de fabrication et adaptés à un usage intensif. Une attention particulière doit également être accordée au choix du tissu des fauteuils et des canapés, car ils ont tendance à s’user plus facilement.

Ce sont des ajouts à un design classique : la fonctionnalité et l’ergonomie sont toujours prioritaires. L’astuce est de rendre le tout plus convivial !

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter