Par nécessité plutôt que par choix, l’année 2020 a été l’année du travail à domicile. Si tout va bien, en 2021, le retour progressif aux bureaux des entreprises devrait se concrétiser. Le bureau reviendra au centre de la vie professionnelle, mais il ne sera plus le même qu’avant, il y aura une nouvelle normalité.

Le mot d’ordre de la nouvelle année sera de combiner le meilleur des deux mondes – professionnel et domestique.

Même dans le design : utiliser la technologie pour améliorer, et non remplacer, les interactions humaines ; se concentrer sur les possibilités de soutenir les employés, à la fois de manière virtuelle et physique.

Le retour des espaces partagés ” repensés “

La relation directe avec les collègues – selon certaines recherches récentes – est l’un des aspects les plus négligés par ceux qui sont passés au télétravail, et représente une valeur tangible dans le contact humain direct.

Les open spaces, les postes d’interaction informelle, les zones utilisées pour la productivité de groupe, les loisirs et les réunions de collaborateurs vont retrouver un rôle de plus en plus central.

Des espaces communs modulaires et flexibles, “intelligents” à vivre à différentes heures et dans différents groupes, adaptés à la création de “moments de dialogue constant entre ceux qui sont physiquement au bureau et ceux qui travaillent à distance”.

Le bureau sera le lieu du ” travailler ensemble “, tandis que les heures de productivité individuelle pourront, au moins en partie, rester liées au télétravail.

Des modèles hybrides seront imposés, tels que ce que les Américains appellent les “hub&club” : des postes de travail domestiques et des mini-bureaux décentralisés en banlieue pour travailler de manière indépendante, de grands lieux centraux pour le travail collectif.

La sécurité avant tout

Les exigences de sécurité sur le lieu de travail resteront une priorité et les concilier avec le retour progressif à la convivialité sera l’un des défis de l’aménagement des bureaux.

Cet aspect influencera les décisions en matière d’aménagement de l’espace qui se traduiront par des lieux vastes et aérés, grâce aussi à l’espace libéré par les postes de travail qui ont migré vers le travail à domicile ou les formes de partage de bureaux.

Les mots d’ordre seront une plus grande attention à la densité des personnes dans les locaux et à la sphère privée, avec un mobilier qui connaîtra une évolution en termes de protection individuelle.

Cabine acoustique désinfectées (petites salles de réunion), cantines transformées en “espaces intelligentes”, postes de travail bien espacés trouveront leur place dans des environnements dynamiques et modulaires utiles pour isoler des rassemblements momentanés.

Frezza_POP-WOODY_trend-ufficio-2021_1

S’adapter aux styles de travail

La stratégie devra connecter et unir les employés distants, hybrides et sur le poste de travail dans des lieux virtuels et physiques qui favorisent l’appartenance à une équipe.

En fait, les styles de travail peuvent non seulement varier d’une personne à l’autre, mais aussi changer au cours d’une journée, tant pour une seule personne que pour une équipe de travail entière. Pour réorganiser les espaces, il faudra une culture d’entreprise basée sur la flexibilité, le travail par objectifs et la confiance.

Se sentir chez soi

Apporter le confort de la maison au bureau sera une autre mission pour les créatifs de bureau. La tranquillité de l’environnement domestique figure en tête de liste des motifs de satisfaction des travailleurs « smart », qui souhaitent la conserver même lorsqu’ils retournent au bureau. En d’autres termes : des canapés confortables et des fauteuils moelleux à placer à côté des traditionnelles chaises de travail, des zones de pause, des zones de détente qui inspirent la tranquillité, des meubles et des environnements colorés qui se démarquent du gris traditionnel des entreprises, des plantes et des espaces verts qui marquent et séparent les zones communes et privées.

Frezza_POP-WOODY_trend-ufficio-2021

Encore plus vert et plus sain

En 2021, les bureaux seront encore plus verts. La vague verte qui a été le leitmotiv de la décoration intérieure ces dernières années ne s’est certainement pas éteinte, au contraire : elle a fusionné avec le besoin d’environnements salubres et avec les opportunités offertes par les politiques gouvernementales qui encouragent l’investissement dans la soutenabilité. Les suggestions habituelles liées à la nature (par exemple, l’utilisation du bois, la création d’espaces verts) seront combinées à des solutions technologiques intelligentes et à des matériaux de dernière génération pour réduire les émissions et l’impact environnemental.

L’objectif final : recréer au bureau les liens entre les personnes qui ont été partiellement perdus en 2020, grâce à un environnement conçu pour améliorer le bien-être ainsi que la productivité.

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter