Comment, ou de quel type,  devrait être le bureau de celui qui n’en a pas ? Cela tient presque du paradoxe alors que cette question est à l’ordre du jour pour les nomades numériques.

« Où est-ce que se trouvera mon bureau aujourd’hui ? »

Dans la foule cosmopolite des professionnels sans siège, souvent la journée peut commencer par cette question.

Être nomade numérique signifie savoir s’adapter et avoir le juste état d’esprit (mindset) pour profiter de toute opportunité pouvant enrichir son propre bagage culturel et professionnel.

Il y a ceux qui ont réussi à diriger une startup depuis un bateau à voile, ceux qui s’occupent de leurs fichiers Excel depuis un bord de plage et ceux qui, désormais, ont choisi le train comme lieu de travail primaire. Il y a ceux qui, chaque matin, se réveillent dans une ville différente et ceux qui, pour recharger leur smartphone ou leur ordinateur portable, perdent du temps dans la recherche d’un poste de travail avec le bon voltage.

Les possibilités sont infinies mais, si l’on souhaite travailler avec un notebook, la table d’un bistrot reste le choix le plus adapté et, mieux encore, pour une productivité plus efficace, la solution idéale est le work café conçu avec des postes de travail confortables et dotés d’une connexion rapide.

Apprendre du coworking

Le premier choix auquel les nomades numériques ne renoncent pas facilement, ce sont les espaces coworking.

Ils existent dans le monde entier et permettent de profiter d’espaces technologiquement équipés et agencés selon les besoins de business les plus modernes.

Contrairement à ce que l’on croyait il y a quelques temps encore, il ne s’agit pas de lieux destinés uniquement aux freelances.

Les coworking offrent un « poste sûr » même aux travailleurs qui voyagent souvent, dans des villes, par exemple, où leur société n’a pas de siège. Être nomade numérique ne signifie pas forcément que l’on est un professionnel libéral.

Emmegi Flamingo tables, design by Luca Nichetto.
Photos courtesy of KANARIE CLUB – AMSTERDAM; project by studiomodijefsky.nl

Concevoir un bureau adapté aux nomades numériques

S’inspirer des coworking est le premier pas pour créer un espace adapté à 100% aux besoins des nomades numériques.

Quelles sont les caractéristiques qui distinguent les espaces les plus performants et de qualité ?

  • Coexistence d’open space facilitant l’interaction et locaux séparés pour réunions et petites équipes de travail
  • Attention à l’ergonomie, avec lumière naturelle et postes de travail confortables
  • Aires dédiées à la détente et aux pauses
  • Services d’accueil, de secrétariat et de réception du courrier
  • Horaires flexibles et prolongés, si possible 24 heures sur 24
  • Community, cours et workshop
  • Services de matchmaking facilitant l’échange de compétences

Mettez un nomade dans votre bureau

Les « bureaux » des nomades ont capté l’intérêt des responsables des ressources humaines des grandes entreprises. En observant ceux qui travaillent dans des espaces communs organisés et décrits comme ci-dessus, on s’est aperçu que la productivité et la satisfaction ont tendance à augmenter.  Certains ont même théorisé les aspects positifs du « desk sharing » puisque le fait de louer quelques bureaux aux nomades numériques peut favoriser la confrontation entre différentes approches et différents styles de travail.  L’introduction de quelques habitudes « nomades » dans des milieux de travail traditionnels reste la voie préférée des multinationales de la technologie – parmi les plus actives en ce qui concerne le smart working.

Parmi les employés des grandes sociétés de la Silicon Valley, par exemple, il y a ceux qui disposent de 20% de leur horaire de travail pour des activités libres : un nombre d’heures à effectuer dans n’importe quelle activité que l’on juge « utile à la société ».

D’autres sociétés sont allées encore plus loin en créant des micro-espaces de travail qui reproduisent les ambiances des pays du monde avec lesquels ils travaillent, en passant d’un bureau reproduisant la sensation d’être à Goa jusqu’à une salle de réunion au Texas, en se sentant ainsi « nomades » en ne faisant que quelques pas.

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter