Formation d’équipe et résolution de problèmes avec la méthode de la ” proposition d’homme de paille “

Il existe de nombreuses façons de résoudre les problèmes au travail, certaines scientifiques et d’autres plus créatives, comme le brainstorming. Une proposition intéressante pour générer des solutions partagées, en favorisant la participation et la créativité de toutes les ressources impliquées, a été développée par McKinsey & Company, un cabinet de consultants renommé présent dans le monde entier.

La méthode de la “proposition d’homme de paille” (straw man proposal en original) est une approche basée sur un processus itératif de test d’hypothèses et de rétroaction, dans lequel chaque participant doit donner son avis. L’objectif est d’initier, de construire et de mettre en forme un plan d’action préliminaire sous forme de projet, afin d’identifier une réponse finale plus efficace.

Straw man peut être traduit littéralement par “homme de paille” ou “marionnette” pour indiquer une figure qui peut et doit être reconstruite plusieurs fois, comme les propositions et les idées qui sont créées, détruites et recréées à nouveau. Ce processus représente une méthode de résolution de problèmes dans un contexte d’organisation, en exploitant le potentiel humain et créatif d’un groupe de travail.

La “marionnette” n’est pas une solution adaptée à tous les besoins, mais c’est un processus qui convient bien à différents moments :

  • Lorsque l’équipe est “bloquée” et qu’aucune idée innovante n’est trouvée ;
  • Dans la phase de démarrage du projet, lorsqu’il est nécessaire d’identifier un point de départ ;
  • Lorsqu’il existe de nombreuses propositions valables et qu’il est difficile de choisir la voie la plus correcte ;
  • Lorsque les idées viennent toujours des mêmes personnes, ce qui crée des déséquilibres au sein du groupe.

L’objectif est de trouver une solution temporaire à un problème particulier, d’améliorer le brain storming, afin de disposer de plus de temps et de ressources pour travailler sur la proposition.

Le processus de “proposition d’homme de paille”

La “méthode de l’homme de paille” n’est pas linéaire, mais se compose de quatre étapes qui peuvent être répétées d’innombrables fois, en fonction du résultat obtenu.  La participation et l’écoute de l’ensemble de l’équipe sont primordiales.

Présentation du concept

La première phase est axée sur le travail individuel : chaque participant formule sa proposition et la présente au groupe. Les points à suivre seront exécutés sur chaque présentation.

Discussion

Le groupe de travail est divisé en deux “équipes” : ceux qui sont pour (et qui argumenteront en conséquence) et ceux qui sont contre. L’important est que tout le monde apporte sa contribution.

Clarification

Sur la base des réactions reçues, une nouvelle proposition est formulée en tenant compte des critiques reçues et l’idée est testée (discutée) sur la base des objectifs à atteindre. C’est ainsi qu’une nouvelle proposition, plus raffinée, est créée.

Décision finale

Si les trois premières étapes sont réussies, la proposition finale est préparée, représentant la somme des meilleures idées des différents membres de l’équipe.

La dernière étape ne sera (presque) jamais le projet final, mais ce que Voltaire appellerait le “meilleur des mondes possibles” : un point de départ perfectible, qui évoluera au fil du temps grâce à la créativité et à l’interaction. Un exercice de résolution de problèmes, donc, mais aussi un excellent moyen de renforcer les relations au sein de l’équipe !

Ecrire un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter