Chaque jour, nous parlons de la distanciation sociale dans les lieux fermés, dans les espaces publics et à toutes les occasions où il y a un rassemblement. Par défaut, les bureaux entrent dans cette catégorie et, en tant que tels, doivent être repensés, pour permettre une prévention adéquate et la sécurité de ceux qui travaillent.

À ce propos, Assufficio a publié un guide utile pour le marché italien, auquel Frezza a collaboré et s’engage, jour après jour, à promouvoir sa diffusion. Assufficio est l’association nationale des industries du meuble et de l’ameublement de bureau, qui regroupe plus de 140 fabricants, représentant 80% du chiffre d’affaires du secteur en Italie.

L’architecte Gianluigi Sacchetti, directeur technique division mobiliers Frezza SpA, a contribué à la rédaction du manuel. Nous l’avons interrogé, pour comprendre les lignes de conduite les plus importantes, en ce moment précis.Les lignes directrices proposées font référence à des dispositions contenues dans d’autres publications, notamment:

– UNI 11534:2014 Mobilier de bureau – Emplacement des bureaux – Critères d’aménagement des mobiliers

– UNI EN 527-1:2011 Mobilier de bureau – Tables et bureaux de travail – Partie 1 : Dimensions

Quels sont les types de bureaux qui doivent être ré-aménagés ?

Tout d’abord, nous devons évaluer quels sont les postes de travail qui ne permettent pas de garder libre autour de la personne la surface d’un cercle de 1,15 m de rayon (défini comme zone de distance interpersonnelle).

Les chevauchements sont autorisés dans la zone qui est déterminée, comme indiqué par les dessins explicatifs dans le guide.

Nous avons adopté différents schémas dans le guide pour essayer d’être aussi clairs que possible, en indiquant par exemple les mesures supplémentaires à prendre avec les bureaux situés près des couloirs.

Dans quels cas est-il conseillé d’installer un écran de partition et comment ?

Elle est nécessaire lorsque la distance de sécurité entre les personnes ne peut être respectée, en raison du manque de place (par exemple pour les positions côte à côte sur le long côté, avec des bureaux de profondeur réduite) ou pour le déplacement des personnes pendant la journée.

La hauteur de l’écran de séparation doit être évaluée en fonction des besoins de chaque bureau: par exemple, elle doit être plus élevée si, pendant la journée, il y a souvent des visiteurs debout à côté du bureau.

En général, la taille du poste de travail définit le nombre et la taille des écrans de séparation nécessaires, conformément aux lignes directrices.

Quelles mesures doivent être prises dans les salles de réunion?

Dans ce cas, il n’y a pas de lignes de conduite définies, car les tables peuvent être configurées de différentes manières et ont des tailles différentes. Il sera toutefois nécessaire de maintenir la distance:

– éliminer ou laisser vide une chaise sur deux:

– fournir des panneaux indiquant les sièges à occuper et/ou les distances à respecter, en rappelant en tout cas les lignes de conduite contenues dans les différents décrets du Premier ministre et les éventuelles indications supplémentaires que les différentes “entreprises” adoptent.

Comment maintenir au mieux l’espacement dans le cas des postes de travail du front office?

Pour les postes de travail qui sont en contact avec le public, des écrans de séparation transparents doivent être prévus, avec une hauteur minimale pouvant garantir la sécurité de l’individu (600 mm pour les visiteurs assis, 800 mm pour les personnes debout). Il est également recommandé, même dans ce cas, de prévoir une signalétique, accompagnée d’un contrôle des personnes en attente, pour éviter les rassemblements.

 

Le guide complet de Assufficio (en langue italienne) peut être téléchargé à ce lien: https://www.federlegnoarredo.it/ContentsFiles/layout_ufficio_distaziamento_sociale.pdf

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter