La réflexion critique : en quoi consiste-t-elle et comment la développer ?

La plupart de nos réflexions se font de manière automatique et constante, sans véritable engagement intellectuel. L’esprit critique est tout le contraire : c’est un acte délibéré.

Il s’agit d’un processus mental qui se développe grâce à une analyse approfondie des informations disponibles, considérées dans le détail mais aussi dans leur ensemble. Ces informations sont sélectionnées, synthétisées et réexposées, afin d’être mieux communiquées ou de trouver la solution la plus efficace et impartiale à un problème.

Dans la vie quotidienne, nous appelons cela « l’esprit critique », car il implique également la capacité de se remettre en question et de se comparer aux autres, dans la sphère personnelle comme dans la sphère professionnelle.

6 façons d’améliorer l’esprit critique

L’analyse des informations se fonde sur l’expérience antérieure de l’individu et sur ses connaissances préexistantes. C’est à partir de ces deux facteurs que l’esprit critique se développe, et c’est donc une compétence qui peut être améliorée avec le temps.

Apprendre à observer plus attentivement les situations, à réfléchir « à tête reposée » et à être capable de rationaliser de grandes quantités de données sont des compétences qui peuvent être développées au fil du temps.

Voici quelques techniques utiles.

  1. Ne laissez pas de côté les questions les plus simples et remettez en question les croyances personnelles et les hypothèses initiales

Parfois, on perd beaucoup de temps parce que les informations initiales sont considérées comme acquises mais non vérifiées, ou parce que nous avons l’habitude d’agir d’une certaine manière. Au contraire, il est important de commencer par le début, en s’interrogeant sur la véracité des données et sur ses propres méthodes de travail.

Si vous êtes dans un groupe, il est très utile de poser des questions de base aux autres, par exemple pour savoir s’ils ont déjà fait un travail similaire (et donc avoir une solution).

  1. Apprenez à observer attentivement

Essayez de vous concentrer sur tout ce qui vous entoure, en remarquant les détails qui peuvent sembler insignifiants lorsque vous faites une pause-café ou que vous discutez avec un collègue. Essayez de les relier au contexte dans lequel vous vous trouvez, dans une sorte de « diagramme mental ».

Cette petite formation est très utile pour accélérer le processus de synthèse lorsque vous devez analyser un grand nombre de micro-données en même temps.

  1. Identifier les préjugés (les vôtres et ceux des autres) afin d’essayer de les éviter

Avant de commencer une activité, demandez-vous si vous recherchez des sources de manière impartiale ou seulement pour confirmer votre thèse initiale. Si vous répondez par la deuxième option, prenez le temps de réfléchir !

  1. Recommencer… À l’envers

Un excellent moyen de « décoincer » la résolution d’un problème est de voir la situation à l’envers, même seulement pour créer une nouvelle « perspective mentale ».

Au lieu de penser aux données initiales, commencez votre raisonnement à partir de l’objectif final et essayez de suivre le processus en sens inverse.

  1. Pratiquer des jeux de logique

Échecs, Sudoku, Kakuro, rébus : ces types de jeux permettent de développer la capacité à établir des connexions entre les données et à découvrir de nouveaux chemins mentaux pour atteindre la même solution.

  1. Étudier une nouvelle langue

Apprendre une nouvelle langue présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il y a le facteur culturel : la terminologie utilisée et le sens des mots donnent un excellent aperçu du mode de raisonnement d’un peuple.

Chaque langue a également une construction grammaticale et orthographique différente : son étude est aussi un exercice pour le cerveau, qui devient plus flexible par rapport à d’autres structures mentales.

En général, tout ce qui peut accroître les connaissances ou mettre à l’épreuve notre capacité de raisonnement est un bon moyen de développer un meilleur sens critique. L’ouverture à de nouvelles expériences est la clé !

Ecrire un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter