Pour beaucoup d’entreprises, il est désormais clair que le travail d’équipe est essentiel dans la plupart des secteurs de production. Et ce n’est pas tout, cela compte aussi dans les activités qui exigent beaucoup de travail individuel, car dans de nombreux cas, il est nécessaire de se comparer à d’autres personnes pour obtenir un bon résultat.

Si l’on pense à un docteur en médecine, on l’imagine travaillant aux côtés d’infirmières et d’un anesthésiste, le styliste aura besoin d’un groupe de couturières pour créer son vêtement, un avocat sera aidé par l’équipe d’experts juridiques à l’intérieur et à l’extérieur des tribunaux, et cela dans de nombreux autres domaines de travail. En bref, personne n’est métaphoriquement une île, tant dans sa vie privée que dans le travail.

Étapes pour créer un groupe de travail efficace

Le psychologue social américain Tuckman avait proposé les 5 étapes de l’évolution de la vie de groupe :

  • Forming (formation)
  • Storming (conflit)
  • Norming (structuration)
  • Performing (activités)
  • Adjourning (ajournement)

Les 5 phases sont toutes NÉCESSAIRES pour faire fonctionner l’équipe :

  • surmonter les défis et les problèmes
  • la recherche de solutions
  • organiser le travail
  • obtenir des résultats

Que vous souhaitiez créer une nouvelle équipe pour un projet ou une entreprise entière, il est toujours possible de s’améliorer : découvrez nos conseils résumés dans une liste de vérification courte mais efficace.

  1. Définir le projet et ses objectifs

    Quel genre d’équipe mettez-vous en place? Quels objectifs devrait-elle atteindre et sur quelle période de temps? Quelles sont les compétences requises des employés et comment pouvez-vous mesurer les résultats ? Avant de recruter ou de sélectionner des personnes pour votre équipe, définissez vos objectifs SMART: spécifiques, mesurables, reconnus, réalistes et expansibles. Sur la base de ces informations, vous pouvez évaluer les CV dont vous disposez et lancer le processus de recherche des personnes adéquates.

  2. Créer une culture d’équipe

    Identifiez les valeurs fondamentales de votre groupe (elles doivent respecter les valeurs de l’entreprise) et, sur la base de celles-ci, définissez les règles et les comportements à respecter. Il n’est pas nécessaire qu’elles soient nombreuses ou complètes : elles doivent seulement être spécifiques et respectables par tous, indépendamment des capacités individuelles et d’autres aspects démographiques (tels que le sexe, l’âge, les croyances religieuses, etc.).

  3. Attribuer (responsabilité) et contrôler (les résultats)

    L’un des problèmes principaux des groupes de travail est le manque de clarté sur les rôles et l’attribution des activités. Qui fait quoi? Y a-t-il une hiérarchie établie ou les activités sont-elles “horizontales”? Il incombe au responsable de clarifier, de créer un organigramme et de suivre les activités des employés dans le temps.

  4. Établir le leadership

    Si le manager n’est pas efficace, son équipe a peu de chances de l’être : le manager doit être le premier à donner le bon exemple. Comment? En apprenant à communiquer, en établissant une relation directe avec chaque employé et en commençant à déléguer si nécessaire.

  5. Créer des liens entre les membres de l’équipe

    Souvent, les problèmes de gestion d’un groupe de travail peuvent résulter d’un manque de relations entre les membres du groupe, soit par simple négligence, soit en raison de tensions croissantes au fil du temps. Les journées de team building et les programmes de mentorat peuvent être utiles dans cette situation, en créant un sentiment d’appartenance au groupe et une relation de confiance entre ses participants.

  6. Encourager la confrontation

    Organiser des réunions régulières (y compris des réunions virtuelles, à condition qu’elles soient gérées efficacement), afin d’évaluer les activités en cours, définir les projets futurs et donner à chacun l’espace nécessaire pour intervenir. Vous avez besoin de trouver une idée? Le brainstorming accroît la créativité et l’inspiration.

  7. Investir dans la formation individuelle

Le groupe s’améliore à travers les connexions, mais nous ne devons jamais oublier qu’il est toujours composé de personnes. Chacun doit (ou devrait conceptuellement) s’améliorer au fil du temps, afin d’accroître la compétitivité de l’équipe face à ses concurrents. Investissez donc dans la formation de vos collaborateurs, en évaluant les demandes du marché, les besoins de travail et les compétences de chacun.

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter