Lorsque nous sommes très stressés et tendus, l’un des premiers conseils que nous donnent nos collègues est de sortir pour respirer un peu d’air et de s’éloigner temporairement de l’écran d’ordinateur.

Il ne s’agit pas seulement de sagesse populaire, mais de science : depuis des années, la corrélation entre la proximité de la nature et le bien-être psychophysique est étudiée.

Au Japon, depuis les années 1980, ces études ont pris forme dans le Shinrin-yoku (森林浴), une pratique de médecine naturelle préventive que l’on peut traduire par ” bénéficier de l’atmosphère de la forêt “, ou ” bain de forêt “.Il s’agit donc d’une discipline qui enseigne comment tirer profit d’activités simples comme se promener lentement dans une forêt, respirer pour bénéficier des essences des arbres ou des plantes et récolter les effets bénéfiques de la relaxation.

Selon diverses études médicales (publiées dans PubMed, comme celle-ci, celle-ci et celle-ci), s’immerger dans la nature permet de réduire le stress, d’abaisser le rythme cardiaque et la tension artérielle, d’améliorer l’activité du système nerveux parasympathique et d’augmenter les défenses du système immunitaire.

L’effet principal est sur la production de cortisol, l’hormone produite par notre corps pour faire face au stress : des recherches ont montré une baisse de la production de cortisol à court terme pendant les séances de bain de forêt.

Une promenade quotidienne de 30 minutes dans la nature peut être un moyen naturel d’atténuer le stress, en particulier pour les personnes travaillant dans des environnements frénétiques.

Que faire si le parc est éloigné ou si le manque de temps ne le permet pas ?

Le design biophilique est une aide précieuse : la première étape pour introduire au bureau un peu de bain de forêt consiste à créer des espaces inspirés du monde extérieur, riches en plantes et dotés d’un éclairage naturel ; et dans ce cas, nous parlons de biomimétisme, une science qui s’inspire des formes et des principes de la nature, en étudiant la structure et le comportement des organisations afin de trouver des solutions innovantes et d’améliorer les activités humaines et les technologies.

Le design étudie et imite donc les processus naturels afin de créer des solutions innovantes et durables, toujours plus proches des besoins humains.

Voici ce dont vous avez besoin pour recréer l’expérience du bain de forêt au bureau.

  • Couleurs évoquant la nature, principalement le bleu et le vert. Le bleu a un effet calmant et énergisant, tandis que le vert aide à se détendre et à réduire la fatigue oculaire.
  • Des éléments naturels, harmonieusement intégrés dans les espaces de bureaux. Il peut s’agir de plantes en pot ou d’éléments plus complexes tels que des jardins verticaux ou des façades recouvertes de plantes grimpantes.
  • La lumière naturelle, grâce à de grandes fenêtres et à l’utilisation de meubles qui n’obstruent pas la vue.
  • Des purificateurs d’air, de préférence avec une fonction d’aromathérapie, pour recréer l’atmosphère olfactive de la forêt.
  • Une musique de fond inspirée des sons de la nature pour créer une expérience à 360°.

Chacun de ces éléments “agit” sur notre cerveau, déclenchant une réponse partielle similaire à celle que l’on peut obtenir lors d’un véritable Shinrin-yoku. Et si cela ne fonctionne pas ? une bonne promenade après la journée de travail reste une solution viable.

Ecrire un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter