Une grande société minière russe à la recherche d’un siège de prestige. Un élégant bâtiment de neuf mille mètres carrés situé Krasina Street, au cœur de Moscou. Et un pari architectural : transformer une « coquille vide » en un bureau pour 700 personnes, s’alignant sur les plus hauts niveaux de confort réservé au lieu de travail.

C’est le pool d’architectes milanais d’ ADA-STUDIO, ayant également un bureau à Moscou, qui s’est occupé de cet important projet. Mission : créer un agencement à 360°, allant des meubles sur mesure au design de l’extérieur.

L’analyse du projet

L’intervention d’ADA-STUDIO a eu lieu sur un bâtiment divisé en deux parties, respectivement de 8 et de 4 étages, dotées de deux étages de parking et d’un vaste espace extérieur. Vu l’élégance de cet édifice, on a décidé de garder la structure apparente, sans utiliser de faux-plafonds dans les parties communes et en concevant un open space.

Cela a également permis d’exploiter davantage la lumière naturelle qui est plutôt réduite à cause de la proximité d’autres bâtiments.

Des exigences hiérarchiques à la conception de l’agencement : l’intérieur

700 employés, de nombreux services et une hiérarchie bien définie : comment traduire la structure de la société Polyus en un espace organisé et performant ?

En premier lieu, les postes de travail ont été conçus en mélangeant open space et bureaux fermés privés respectant les différents rôles dans la société. Une tâche qui a été parfaitement remplie grâce à l’utilisation de la cloison de séparation K82​ de Frezza, créée afin de réaliser des espaces de travail flexibles et différenciés.

Pour améliorer la qualité du bien-être des personnes sur leur lieu de travail malgré une quantité d’employés particulièrement élevée, nous avons réalisé, à la demande du client, des espaces informels dans les parties communes.

Matériaux, coloris et atmosphère

L’objectif général des concepteurs de ce projet a été de créer des lieux de travail relaxants et accueillants, capables de transmettre une atmosphère fraîche et stimulante comme dans un intérieur domestique.

Mission accomplie grâce, également, aux bureaux ONO : le mélange du bois et de l’aluminium issu du coup de crayon des architectes Perin & Topan transmet une certaine personnalité et une ligne épurée à l’espace de travail, sans appesantir les volumes.

« Nous avons choisi de travailler avec des formes simples et avec peu de matériaux » mettent en évidence les responsables du projet, « et de donner une identité aux espaces avec une sélection de couleurs toujours en contraste avec un fond naturel : une palette de couleurs précise qui distingue les divers éléments ».

Le choix des sols, des portes, des bureaux, des meubles, des textiles, des finitions murales, des cuisines et des cloisons de séparation a permis de créer un autre petit écrin de beauté italienne, cette fois, dans la capitale russe. Dans le sillage d’une passion – celle pour notre architecture – sans laquelle Moscou n’aurait pas son Kremlin.

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter