Le temps passe, les espaces se réinventent et le travail devient de plus en plus flexible. Le télétravail ne se limite pas à la rigidité des horaires de bureau et, dans sa version encore plus « agile », il dépasse les murs physiques.

Depuis quelque temps, de nombreux hôtels proposent aux voyageurs d’affaires, aux nomades digitaux et aux salariés à distance certains services pour faire face à la routine professionnelle, en combinant des environnements de vie tels que des bars, des salons et des espaces de coworking à réserver au travail pour conserver la productivité.

Cette stratégie permet aux hôtels d’obtenir au moins deux avantages : rentabiliser des espaces qui resteraient inutilisés, augmenter le nombre de gens qui utilisent les services annexes à la réception et au wi-fi, comme le bar, le restaurant ou la salle de fitness.

D’abord pendant la basse saison et maintenant en raison de l’urgence sanitaire, les hôtels ont pris des dispositions pour accueillir des travailleurs « à distance », en offrant des chambres comme bureaux journaliers ou en aménageant des espaces structurés pour le travail.

Est-ce la fin du bureau tel que nous le connaissons ? Non, on en est loin.

Nous assistons à une évolution du concept du poste de travail, où la seule caractéristique strictement nécessaire est la connectivité.

La « nouveauté » des Starbucks hyperconnectés est terminée depuis des années : la nouvelle frontière est l’hôtel, grâce à la fois à la période de pandémie que nous vivons et à la nécessité d’une rotation des employés au bureau qui est une réalité bien établie.

Les hôtels, grâce à leurs caractéristiques, disposent des espaces idéaux pour le coworking. Aucune barrière architecturale n’empêche la socialisation entre les postes de travail, mais ils sont suffisamment éloignés les uns des autres pour ne pas se déranger. La vie privée, la propreté et des protocoles stricts en matière de santé, de sécurité et d’hygiène sont essentiels.

Workspitality: l’hôtel se réinvente

Quiconque voyage fréquemment à titre professionnel aura, au moins une fois, profité du hall d’un hôtel pour recharger le smartphone ou profiter de la connexion wi-fi pour envoyer un courriel urgent.

Toute personne ayant voyagé fréquemment à titre professionnel aura, au moins une fois, profité du hall d’un hôtel pour recharger le smartphone ou utiliser la connexion wi-fi pour envoyer un courriel urgent.

Le concept de Workspitality, fusion des termes Work et Hospitality, vise à être l’évolution de cette pratique aussi courante que sous-évaluée. Il n’existe pas de règles fixes à cet égard : chaque chaîne hôtelière (et pas seulement) dans le monde cherche la formule qui convient le mieux à ses espaces et à ses clients réguliers.

Il y a ceux qui ont décidé de laisser leur lobby ouvert gratuitement à tous et ceux qui ont opté pour des formules payantes, basées sur un tarif horaire, journalier ou mensuel.

D’autres ont profité de l’opportunité du coworking pour attirer une nouvelle cible, plus jeune et plus « tendance », en proposant un espace dédié aux entreprises ayant une forte présence médiatique et/ou digitale, capables d’accroître la notoriété de leur marque à la manière des influenceurs.

Les structures disposant de nombreuses chambres les ont mises à disposition, sans qu’il soit nécessaire de passer la nuit : le paiement comprend le séjour du matin au soir, dans la plupart des cas, même avec l’utilisation du restaurant ou d’autres services.


Gx: courtesy of Hotel Mercure – Rouen – Karl stool by L. Nichetto; Dx: Courtesy Radisson Blue Hotel Sheremetyevo Moscow – Key armchair

Les caractéristiques incontournables du coworking dans un hôtel

  • Connectivité élevée – Le wi-fi normal ne suffit pas : les halls et les salles doivent permettre une vitesse maximale, même lorsque plusieurs personnes utilisent le réseau.
  • Électrification – Chaque poste de travail doit pouvoir se connecter à une prise électrique (standard ou USB), afin que vous puissiez facilement recharger ordinateurs portables, tablets et smartphones.
  • Des sièges confortables – Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, le mobilier a toujours eu une double fonction : mettre en valeur le design de la pièce et être confortable pour les clients. Le confort est d’autant plus important que, contrairement au secteur du tourisme, les sièges sont utilisés pendant de longues périodes tout au long de la journée.
  • Accès à d’autres zones – Les coworkers peuvent également être intéressés par l’utilisation d’autres zones de l’hôtel, telles que les salles de bains, le bar, le restaurant, la salle de sport, le sauna ou les espaces verts. L’offre aux salariés peut ainsi se transformer en un excellent levier commercial, encourageant et augmentant l’achat de services supplémentaires.
  • Salles de réunion/conférence – La confidentialité est fondamentale dans tout travail : le lieu d’hébergement doit donc offrir la possibilité d’utiliser des salles de réunion équipées, conformes à la situation actuelle du bureau moderne.

Pourquoi choisir de travailler en hôtel ?

Il y a plusieurs raisons à cela. Certaines personnes ont besoin d’une pause dans la routine du bureau, d’autres ne peuvent pas travailler à la maison en raison de la présence d’autres personnes, et d’autres encore doivent beaucoup se déplacer pour des raisons professionnelles.

Les hôtels pourraient donc offrir une atmosphère vivante et informelle dans laquelle les employés externes se mêlent aux clients pour créer un mélange international. L’environnement devient stimulant, et pourrait encourager le développement de contacts et la créativité.

Dans ce cas, la formule gagnante est la polyvalence de l’offre : faciliter la routine du travail quotidien au bureau avec le confort d’un environnement professionnel et design, grâce à un mobilier adapté.

 

Cover: courtesy of Hotel Verde Complex Podgorica – RadarArmchair by Claesson Koivisto Rune

Ecrire un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter